La peur par Sadhguru

Si la spiritualité vous intéresse, je vous recommande de lire, écouter et/ou regarder Sadhguru. La pratique du yoga a guidé mes pas vers ce mystique hindou et je dois dire que sa vision des choses m’a plus d’une fois ébranlée, éclairée et inspirée.

Aujourd’hui, je découvre un article sur son site dans lequel il traite du sujet de la peur. En voici l’essence que je souhaite en retenir pour moi et par la même occasion partager avec toi. Autant prévenir d’entrée de jeu, Sadhguru est très direct et te mets devant la réalité sans filtre et sans détour …

Manque d’ancrage dans le moment présent

La peur se manifeste parce que tu ne vis pas la vie, tu vis dans ton mental. La peur n’est pas un produit de la vie, mais du mental hallucinatoire. Il ressasse sans cesse le passé, mais ne sait pas de quoi est fait le futur. Alors il prend les faits du passé, leur applique une couche de maquillage et pense que c’est le futur! La peur concerne toujours quelque chose qui arrivera, mais qui n’a pas d’existence. Si tu souffres de quelque chose qui n’existe pas, on appelle cela de la folie!
Tu peux planifier demain, mais tu ne peux pas vivre dans ton lendemain. Seule chose à faire: revenir au présent. Réponds uniquement à ce qui se passe ici et maintenant et il n’y a plus d’espace pour la peur.

Limites et frontières

La peur crée des frontières autour de toi. Si tu poses des limites à la vie, tu seras peut-être en sécurité, mais tu te préserveras également de la vie elle-même. A toi de décider si tu es venu ici pour expérimenter la vie ou l’éviter. Si tu fuis l’intensité, ta vie sera très basique. Dès que tu mets une protection en place, tu endigues fortement l’intensité et par conséquent, tu te prives de ta capacité à expérimenter la vie. Tu deviens un cas psychologique. Tu ne feras pas l’expérience de quoi que ce soit de fantastique ou d’extatique. Quand tu es dans la peur, tu ne peux pas vivre le sentiment d’abandon, tu ne peux pas chanter, danser, rire, pleurer et faire toutes ces choses qui sont la vie.

Mort

Que risques-tu? Au pire, tu meurs, sans plus! Evidemment nous panifions de vivre de nombreuses années, mais la mort peut survenir, n’est-ce pas? Il n’y a pas de sécurité absolue dans la vie. Il s’agit simplement de voir avec quelle élégance et quelle liberté tu as vécu cette vie. Si tu as vécu, cela vaudra la peine de mourir. Sinon la vie sera un regret, la mort sera un regret. Et il n’y a rien de plus superflu que le regret …

Alors, qu’est-ce que j’attends encore?!

Source: isha

Sadhguru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *